Le blog d’Alain Malarde
Accueil > Actus > AH ! LES MINARETS ?

AH ! LES MINARETS ?

UN MINARET C’EST QUOI ?

vendredi 4 décembre 2009

Un minaret pour la religion musulmane est l’équivalent d’un clocher pour les catholiques .

Un clocher comme son nom l’indique abrite les cloches qui ont pour but d’appeler les fidèles à la prière et aux offices religieux .

Le Minaret procède des mêmes fonctions , un religieux , le Muezin ou Muezzin appelle à haute voix à la prière , dans toutes les directions , en faisant le tour du minaret .

Donc le clocher sur les églises et le minaret sur les mosquées .

Quel est le problème ? La règle universelle affronte les règles locales !

La règle universelle permet à chacun de pratiquer la religion de son choix étant donné que personne au monde ne détient la ’’ grande explication ’’ qui permettrait de connaitre le fonctionnement de l’univers , le début , la fin , le pourquoi de la vie et de la mort etc... Donc chacun est libre de penser et de pratiquer ce qu’il pense être la vérité , sa vérité , autant que cela soit compatible avec les droits universel de l’homme .

Les règles locales basées sur les traditions et les coutumes sont parfaitement identitaires et assurent la cohésion des populations . Si ce qui est différent de nous nous enrichit , il est aussi évident que trop de différents donne le sentiment d’invasion et provoque le réflexe inverse , c’est à dire le rejet .

Le clocher et le minaret sont bien entendus des symboles religieux mais aussi des marques de présence , en quelque sorte chacun plante le drapeau de sa religion . Le fait de hisser son drapeau est une façon de signifier que nous sommes chez nous . Donc une forme de conquête territoriale .

Comme pour tout dans la vie , la justice propose une balance , c’est à dire une recherche d’équilibre . Si la liberté de religion est bien claire , elle ne doit pas envahir ni s’imposer chez les autres sinon cela devient de l’hégémonie .

Dans mon enfance , j’ai été éduqué comme presque tout le monde en BRETAGNE dans la religion catholique , je suis aussi un ancien élève du collège des St ANGES à PONTIVY dirigé d’une main de fer par les Frères DE LAMENNAIS ... Mais j’en garde un très bon souvenir !

Cela pour vous dire que j’assistais , mais j’en ai pris conscience bien plus tard , au sacerdoce des missionnaires qui s’en allaient en AFRIQUE éduquer les ’’ sauvages ’’ ... A l’époque cela nous était présenté comme un but de vie et un idéal qui nous mènerait directement au Paradis .

Aujourd’hui , avec la maturité et le recul du temps , je ne peut que condamner ce colonialisme religieux rampant qui n’a procédé qu’a la déculturation forcée des peuples indigènes . Nous voyons bien maintenant les dégâts causés par le fait de vouloir imposer aux autres sa morale et sa façon de vivre ; cela ne marche pas et c’est tant mieux .

Si la différence nous enrichit , il est donc nécessaire de respecter cette différence et ne pas s’imposer aux autres . Mais Notre différence peut et doit aussi enrichir les autres . Cela fonctionne dans les deux sens .

Pour moi cette histoire de Minarets doit se traiter de la façon suivante , d’accord pour quelques implantations qui marque donc cette différence , mais d’accord aussi pour quelques clochers en terre musulmane pour assurer cet équilibre des différences .
Alain

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0